Blog

Les grands moments de PyeongChang 2018 (Jour 8 – Jour 16)

Date 02-mars-2018

Les grands moments de PyeongChang 2018 (Jour 8 – Jour 16)


©Getty Images

Voici la deuxième partie des moments qui ont marqué les Jeux Olympiques d’hiver de PyeongChang 2018. La première partie est ici.


Jour 8 


De snowboardeuse en or à skieuse en or! 


©Getty Images

La double championne du monde de snowboard Ester Ledcka a causé la surprise en remportant l’épreuve de ski alpin en Super G chez les femmes. La tchèque, qui venait déjà d’inscrire une page d’histoire en étant la première athlète à participer aux mêmes Jeux olympiques à des compétitions de snowboard et de ski alpin, a devancé sa plus proche rivale, l’Autrichienne Tina Weirather de 01/100e. Une des favorites de l’épreuve, l’Américaine Lindsay Vonn, a terminé au sixième rang.
Ledcka s’est dite complètement surprise par sa victoire. Elle qui pratique la discipline dans l’année 2015 déclarait justement trois jours plus tôt qu’elle prévoyait à ces présents Jeux de meilleurs résultats… en snowboard!

Hanyu dominant


©Getty Images

Le Japonais Yuzuru Hanyu a confirmé sa grande forme lors du programme court en remportant la médaille d’or dans l’épreuve individuelle de patinage artistique chez les hommes avec un pointage de 111,68. Il a devancé son compatriote japonais Shoma Uno de près de sept points. Le dorénavant double médaillé d’or dans cette discipline a déclaré que c’était la meilleure performance de sa carrière. À noter la belle performance de l’Américain Nathan Chen qui, après sa contre-performance de ce vendredi, a pu se hisser en cinquième place.

Saut à ski: le Polonais Kamil Stoch conserve son titre sur grand tremplin


©Getty Images


Le Polonais Kamil Stoch, tenant du titre, a remporté l'épreuve de saut à skis sur grand tremplin des Jeux de PyeongChang, devant l'Allemand Andreas Wellinger et le Norvégien Robert Johansson.
Il devient le premier à réussir le doublé dans l'exercice depuis le Finlandais Matti Nykanen, sacré en 1984 et 1988. Avec le Norvégien Birger Rudd (1932 et 1936), ils ne sont que trois à avoir réalisé cette prouesse.

Ski de fond : la Norvégienne Björgen rejoint Björndalen comme athlètes les plus médaillés des Jeux Olympiques d'hiver


©Getty Images

La Norvège a remporté le relais dames de ski de fond (4x5 km), ce qui a permis à Marit Björgen d'égaler son compatriote Ole Einar Björndalen au rang des athlètes les plus médaillés des Jeux d'hiver avec 13 podiums.



Jour 9 

Martin Fourcade au panthéon de l'histoire du sport français


©Getty Images

Une victoire sur le fil et Martin Fourcade entre dans l'histoire du sport français ! En battant de justesse l'Allemand Simon Schempp sur le 15 km départ groupé, le biathlète devient l'athlète le plus titré des Jeux d'hiver avec quatre médailles d'or. Le porte-drapeau de l'équipe de France avait déjà remporté la poursuite.

La domination Hirsher


©Getty Images

Après une médaille en combiné alpin slalom, Marcel Hirscher a remporté le slalom géant hommes au centre alpin de Yongpyong. L'Autrichien, sextuple détenteur du Globe de cristal, a devancé le Norvégien Henrik Kristoffersen et le Français Alexis Pinturault.

La Norvège championne du relai de ski de fond


©Getty Images

Après le relais féminin en ski de fond 4x5 km femmes, la Norvège a rajouté une nouvelle medaille à son incroyable palmarès au relais 4x10 km hommes. Après une bataille dans les derniers kilomètres avec les Athlètes olympiques de Russie, les Norvégiens ont finalement fait la différence avec Johannes Hoesflot Klaebo, plus rapide que Denis Spitsov.



Jour 10 

Ex-aequo!


©Getty Images

Un moment inusité s’est produit au bobsleigh, où le Canada et l’Allemagne ont tous deux réclamé la médaille d’or lors de l’épreuve du Bob à deux. C’est seulement la deuxième fois qu’un tel résultat se produit lors de Jeux olympiques, la première fois étant 20 ans plus tôt à Nagano. Le duo allemand de Francesco Friedrich aux commandes, secondé par Thorsten Margis, a d’abord inscrit le temps de 3min 16s 86/100. Les Canadiens Justin Kripps et Thorsten Margis se sont élancés en dernier. Le bolide piloté par Kripps semblait être parti lentement, mais il a rapidement gagné de la vitesse pour finalement inscrire à la stupéfaction de tous le meilleur temps. Les Lettons Oskars Melbardis et Janis Strenga obtiennent quant à eux la médaille de bronze.

500 M: La Norvège, 70 ans après


©Getty Images

Cela faisait exactement 70 ans que la Norvège n’avait pas gagné la médaille d’or du 500 m en patinage de vitesse. Cette anomalie a été corrigée de belle manière par Harvard Lorentzen, 25 ans, qui remporte la médaille d’or en établissant un nouveau record olympique en 34,41. Le Coréen Cha Min Kyu termine deuxième à un centième seulement alors que le chinois Gao Tingyu s’empare du bronze en 34,65.



Jour 11 

Virtue et Moir impériaux


©Getty Images

Les Canadiens Tessa Virtue et Scott Moir sont devenus doubles médaillés d’or olympique dans l’épreuve de danse en patinage artistique en signant un pointage de 206,07, ce qui est un nouveau record du monde. Le duo français de Gabriella Papadakis et Guillaume Cizeron ont manqué l’or de très peu en obtenant un pointage de 205,28. Avec ce pointage, Papadakis et Cizeron avaient provisoirement obtenu le record du monde, pour être ensuite coiffés au fil d’arrivée par Virtue et Moir. Les frères et sœurs Maia et Alex Shibutani des États-Unis ferment la marche avec la médaille de bronze.

Biathlon : Fourcade le Français le plus titré de l'histoire des Jeux, été et hiver confondus


©Getty Images

Martin Fourcade est devenu mardi le Français le plus titré de l'histoire des Jeux olympiques, été et hiver confondus, avec la victoire de la France dans le relais mixte de biathlon des JO-2018 de PyeongChang, synonyme de 5e titre personnel.



Jour 12

Sofia Goggia remporte la descente


©Getty Images

La skieuse Sofia Goggia a fait très fort sur la descente des Jeux Olympiques d'hiver de PyeongChang. Elle devient la première Italienne à remporter une médaille d'or sur l'épreuve reine des Jeux, et a devancé la star américaine Lindsey Vonn, favorite sur l'épreuve. Sofia Goggia, en tête de la Coupe du monde de la spécialité avec deux victoires, a été plus rapide que la Norvégienne Ragnhild Mowinckel, laissant Lindsay Vonn en 3e position avec la médaille de bronze. Il s'agit également de sa première participation aux Jeux Olympiques.

Une première pour le Japon


©Getty Images

L'équipe du Japon a vaincu l’hégémonie néerlandaise dans l’épreuve féminine de Poursuite en équipe en patinage de vitesse en remportant une première médaille d’or pour leur pays. Dominée par l’équipe des Pays-Bas jusque dans les derniers mètres, l’équipe du Japon s’est spectaculairement imposée en toute fin de course.

L'Allemagne ravit le titre olympique au Canada


©Getty Images

Le tandem allemand de Mariama Jamanka et Lisa Buckwitz a remporté la médaille d’or en Bobsleigh féminin. Elles détrônent ainsi la Canadienne Kaillie Humphries, double médaillée de la discipline, qui a terminé au troisième rang avec sa freineuse Phylicia George. Les Américaines Elana Meyers Taylor et Lauren Gibbs ont obtenu la médaille d’argent. Les trois équipes sont néanmoins arrivées dans la même seconde. (3 :22,45, 3 :22,52, 3 :22,89)



Jour 13

Les Canadiennes laissent la place aux Américaines


©Getty Images

Dans une finale au hockey féminin qui était encore une fois une des plus dramatiques, les États-Unis ont disposé du Canada 3-2 en session de tirs de barrage. Elles remportent ainsi leur premier titre olympique depuis les Jeux Olympiques de Nagano en 1998. La déception était palpable dans le clan canadien, puisque l’équipe était championne olympique en titre depuis 2002.
Ainsi, les Américaines ont stoppé net la séquence de 24 victoires des Canadiennes, entamée lors du tournoi olympique des Jeux Olympiques de Salt Lake City en 2002.

Première médaille d’or olympique en Big Air 


©Getty Images

L’Autrichienne Anna Gasser devient la première athlète à remporter une médaille d’or olympique en snowboard Big Air, nouvelle discipline de ces Jeux Olympiques. Déjà championne du monde de la discipline, elle a su s’imposer largement grâce à un dernier saut de 96 points sur 100. 
La championne de slopestyle à PyeongChang 2018 et Sotchi 2014, l’Américaine Jamie Anderson, a décroché la médaille d’argent, devant la Néo-Zélandaise Zoi Sadowski Synnott.

Michelle Gisin brille en combiné alpin


©Getty Images

La Suissesse Michelle Gisin a décroché son tout premier titre olympique avec une victoire en combiné alpin, devant l’Américaine Mikaela Shriffin et sa compatriote Wendy Heldener. 
L’athlète de 24 ans, sœur de la championne olympique Dominique Gisin, a su montrer une régularité dans la course, troisième en descente et quatrième en slalom, qui lui ont assuré la médaille d’or.

L'Allemagne réalise le Grand Chelem en combiné nordique


©Getty Images

Le quatuor allemand de combiné nordique a fait une véritable démonstration dans le relais grand tremplin + 4 x5 km de combiné nordique à Alpensia. Vinzenz Geiger, Fabian Riessle, Eric Frenzel et Johannes Rydzek remportent un écrasante victoire devant la Norvège qui était tenante du titre et l'Autriche qui prend le bronze comme quatre ans plus tôt. Frenzel sur petit tremplin, Rydzek sur grand tremplin, le relais impérial : l'Allemagne remporte toutes les épreuves de combiné nordique à PyeongChang 2018.



Jour 14 

La Suisse monte sur le podium du tournoi de curling masculin !


©Getty Images

La formation Suisse menée par le skip Peter De Cruz, avec Valentin Tanner, Claudio Pätz et Benoît Schwarz remporte la médaille de bronze du tournoi de curling masculin en battant le Canada 7-5, sur le rink de Gangneung. L'équipe de Kevin Koe est la première de son pays à terminer au pied du podium, depuis le retour officiel du sport au programme olympique à Nagano en 1998. Le Canada était le triple tenant du titre.

Superbe victoire de la Suède dans le relais masculin de biathlon


©Getty Images

Les derniers face-à-face dans le vent, entre le Norvégien Emil Hegle Svendsen et le Suédois Fredrik Lindström sur l'ultime tir debout, a tourné à l'avantage de ce dernier. La Suède remporte avec une belle avance le relais 4 x 7,5 km, la dernière course de biathlon à Alpensia. Dans une épreuve où comme chez les femmes, pioches et tours de pénalité se sont accumulés, la Norvège a pris la médaille d'argent et l'Allemagne celle de bronze.

Zagitova au sommet


©Getty Images

L’athlète olympique de Russie Alina Zagitova a coiffé au fil d’arrivée sa compatriote Evgenia Medvedeva pour remporter la médaille d’or au patinage artistique féminin, avec des pointages respectifs de 238,26 et 231,02. Medvedeva a connu un meilleur programme libre, mais Zagitova l’a emporté dans l’ensemble. Les deux jeunes athlètes de 15 et 18 ans ont distancé au fil d’arrivée la Canadienne Kaetlyn Osmond.

Doublé canadien en skicross


©Getty Images

Les Canadiennes Kelsey Serwa et Brittany Phelan ont respectivement reçu les médailles d’or et d’argent lors de l’épreuve de ski cross féminin en ski acrobatique au Parc de neige de Bokwang. Serwa, médaillée d’argent à Sotchi quatre ans plus tôt, a mené l’épreuve de bout en bout sans être inquiétée. Sa compatriote Phelan, qui est passée du ski alpin au ski acrobatique quelques années plus tôt, a quant à elle remonté le peloton pour coiffer la Suisse Fanny Smith au fil d’arrivée. Cette victoire a permis au Canada d’égaler son nombre record de médailles obtenues lors de Jeux olympiques, la marque ayant été inscrite à Vancouver en 2010.



Jour 15 

Ester Ledecka entre dans l’histoire


©Getty Images

La Tchèque Ester Ledecka est entrée dans la légende de l’olympisme. La snowboardeuse a remporté la médaille d’or sur le géant parallèle, une semaine après la victoire surprise sur le Super-G en ski alpin ! Elle s’est imposée en prenant de vitesse l’Allemande Selina Joerg. La médaille d‘argent revient à une autre Allemande, Ramona Theresia.

Toutant impérial au Big Air


©Getty Images

Le Québécois Sébastien Toutant remporte la première médaille d’or de l’histoire du snowboard dans l’épreuve de Big Air au Centre de Saut à Ski Alpensia de façon décisive avec un pointage de 174,25, loin devant l’Américain Kyle Mack (168,75) et le Britannique Billy Morgan. (168,00) Onzième lors des qualifications, Toutant a gardé le meilleur pour la fin pour démontrer deux de ses plus éblouissantes prouesses lors de la finale.

La Suisse ouvre la marque au ski alpin par équipe


©Getty Images

Dans une autre épreuve disputée pour la première fois aux Jeux olympiques, les skieurs suisses Denise Feierabend, Wendy Holdener, Ramon Zenhaeusern et Daniel Yule font partie de la première équipe qui a remporté l’épreuve de ski alpin par équipe. L’ultime face à face, qui opposait la Suisse à l’Autriche n’a pas déçu. Sous une ambiance survoltée, les Autrichiens ont pris l’avance grâce à une belle performance de Katharina Liensberger face à Denise Feirabend, mais les Zenhaeusern, Holdner et Yule ont su éviter les ennuis et remporter la victoire.

Les hockeyeurs canadiens en bronze


©Getty Images

Le Canada n'est plus le champion olympique en titre mais a pu se consoler avec la médaille de bronze, en battant 6 à 4 la République tchèque.

Première médaille en curling pour les États-Unis


©Getty Images

Les États-Unis ont décroché la médaille d’or de curling de PyeongChang 2018 en battant la Suède 10 à 7. Les Américains sont vainqueurs pour la première fois de leur histoire !

Nana Takagi et Lee Seung-hoon inaugurent l’or du départ groupé en patinage de vitesse


©Getty Images

La Japonaise Nana Takagi a ouvert le tableau des médailles du départ groupé en patinage de vitesse, nouvelle discipline à PyeongChang 2018. Elle a devancé la patineuse de la République de Corée Kim Bo-reum et la Néerlandaise Irene Shouten.


©Getty Images

Du côté des hommes, le patineur de République de Corée Lee Sung-hoon, déjà favori sur l’épreuve, a été plus rapide que le Belge Bart Swings et le Néerlandais Koen Verweij.



Jour 16 

Bjorgen en rajoute!


©Getty Images

La Norvégienne Marit Bjorgen s’est imposé lors du 30km départ de masse style classique, soit la dernière épreuve disputée pendant les Jeux Olympiques de PyeongChang 2018. Étant déjà l’athlète la plus titrée de l’histoire des Jeux olympiques d’hiver, elle est devenue par sa quinzième médaille titre la seule quintuple médaillée des présents Jeux. Avec son chrono de 1 :22 :17,6, elle ne fut pas inquiétée par la Finlandaise Krista Parmakoski (1 :24 :07,1) et la Suédoise Stina Nilsson. (1 :24 :16,5) Cette victoire permet à la Norvège d’être la nation « gagnante » de ces Jeux Olympiques; même si le pays scandinave est à égalité au nombre de médailles d’or avec l’Allemagne, les Norvégiens comptent 39 médailles au total, soit huit de plus que les Allemands.

Les Suédoises l’emportent contre les « Garlic Girls »


©Getty Images

En finale du curling féminin, l’équipe suédoise menée par Anna Hasselborg a aisément disposé de l’équipe coréenne par la marque de 8-3. Les Coréennes, surnommées les « Garlic Girls », étaient parmi les sensations des Jeux olympique de par leur parcours surprise. Néanmoins, les Suédoises ont réaffirmé leur place de choix dans le circuit international de curling, dépassant ainsi les Canadiennes, en remportant une troisième médaille d’or olympique,

Friedrich toujours aussi dominant


©Getty Images

Le bobeur allemand Francesco Friedrich a remporté sa deuxième médaille d’or à PyeongChang 2018 en menant son escouade au sommet lors de l’épreuve du Bob à quatre avec un chrono de 3 :15,85. Les équipes formées de leurs compatriotes d’Allemagne, ainsi que celle des Coréens, menées respectivement par Nico Walther et Won Yun-jong, ont chacune remportée une médaille d’argent avec un chrono identique de 3 :16.38. C’est d’ailleurs une première médaille remportée en Bobsleigh par une délégation issue de la République de Corée.

Les Russes chauffés par les Allemands



©Getty Images

Pourtant dépeints comme les favoris dans le tournoi olympique de hockey sur glace masculin, les Athlètes olympiques de Russie ont dû avoir recours à une prolongation pour l’emporter 3-2 contre la surprenante équipe de l’Allemagne. Kirill Kaprizov a mis fin aux hostilités en comptant le but gagnant, et ce pendant que son équipe profitait d’un avantage numérique suite à la pénalité infligée à Patrick Reimer. Aucune équipe comportant des joueurs russes n’avait remportée la médaille d’or olympique depuis la création de l’équipe unifiée russe en 1992.